L'Ecole

 

I. Historique

 

Au commencement en 1994…

Nous avons débuté notre action en 1994. Le Père Ceyrac avait alors rencontré près du village de la ferme d'AICUF, un garçon atteint de polio. Il a immédiatement demandé de l'emmener voir un médecin et de faire le nécessaire. L'enfant, Karuppayah, fut opéré à Chennai et peut désormais marcher, mais seulement avec des prothèses, l'opération ayant été trop tardive. "Vous arrivez sept ans trop tard ", nous a dit le médecin. Notre réponse a été: " Docteur, la prochaine fois nous n'arriverons pas sept ans trop tard ".

Nous avons lancé le projet d'un centre pour enfants poliomyélites en 1995. Le projet est né en une nuit.


"Nous leur fournissons des soins médicaux, de la nourriture, une éducation et nous les préparons à travailler afin qu'ils puissent "se lever et marcher " par leurs propres moyens à l'avenir. D'autant que je sache, nous sommes le seul centre spécialisé pour enfants poliomyélites du Tamil Nadu."

 

Qu'est-ce que la polio…

La polio est une maladie infectieuse et contagieuse touchant les jeunes enfants (transmissions par déjections, eau contaminée...). C'est une maladie nerveuse entraînant une atrophie des muscles, principalement ceux des membres inférieurs.

En Europe, tous les enfants sont vaccinés contre cette maladie, ce qui a permis d'éradiquer cette maladie.

La polio en Inde

Le pourcentage de personnes atteintes de polio en Inde est de 0,45%. Dans le Tamil Nadu, il est de 0,6%. Dans le district de Sivagangai, 21 000 personnes sont malades ; or, le gouvernement prend en charge 6000 d'entre eux, les autres étant laissés sans aucune assistance.
Une fois atteints de polio, les enfants sont souvent rejetés par leurs parents. Ils ne reçoivent pas de soins et perdent vite confiance en la vie, et finissent souvent comme mendiants dans la rue. Or, ces enfants devraient etre immédiatement pris en charge par un personnel médical compétent et suivre un traitement.

Heureusement dans les années 90, une vaste campagne de vaccination a été lancée par le gouvernement indien. Ainsi aujourd'hui, cette maladie a presque disparue, ce qui réduit l'activité de notre projet de centre d'accueil des enfants polio.

Les opérations et le centre de rééducation

Les enfants sont accueillis dans le centre avant leur hospitalisation, afin de leur procurer une alimentation équilibrée et qu'ils puissent se trouver dans la meilleure condition physique possible lors de l'opération.

 

A l'origine, les enfants étaient opérés a Chennai. Depuis quelques années, les enfants sont opérés à Madurai pour etre plus proches de leur famille. La durée d'hospitalisation est d'environ 6 semaines. Le docteur Chivoukuvar, opere les enfants gratuitement, le centre pour enfant Polio finance l'ensemble des frais liés a l'hospitalisation des enfants.

 

Les opérations sont lourdes et douloureuses pour les enfants, il s'agit de redresser leurs membres. Le pere Ceyrac et Thanappan sont impressionnés par le courage des enfants qui ne peuvent pas recevoir d'antalgique apres l'opération. C'est la condition nécessaire, pour leur donner toutes les chances de retrouver la motricité de leurs jambes. Les enfants demeurent ensuite quelques semaines a l'hôpital; ils ne sont alors pas encore capables de marcher.

 

A la sortie de l'hôpital, les enfants sont alités en convalescence au sein de la famille. Le centre pour enfant polio cherche a préserver au maximum le lien familial et la responsabilisation des familles vis-a-vis de leurs enfants.
Les familles sont mises a contribution. Les parents s'engagent a prendre leur enfant pendant 3 mois a la maison apres l'opération, pour lui porter les soins nécessaires pendant toute la période d'alitement.


Puis, les enfants suivent 8 semaines de rééducation au sein du centre, avant de reprendre une scolarité normale tout en poursuivant une rééducation chaque soir. Ils vont devoir muscler leurs jambes, et les rééduquer patiemment, malgré les souffrances. " Il y a de grosses larmes qui coulent, mais ils ne crient jamais ".

 

Ainsi, chaque soir, apres l'école, tous font des exercices. Ce qui est extraordinaire c'est la volonté, la patience et la solidarité de ces enfants. Ils acceptent toutes les douleurs dans l'espoir de pouvoir marcher un jour et s'aident mutuellement pour leurs exercices de rééducation.

 

La plupart des enfants ont la chance de retourner dans leurs familles quelques mois apres l'opération, et ils peuvent retrouver une vie normale et aller a l'école de leur village. Certains enfants resteront au centre jusqu'a la fin de leur scolarité.

Les opérations en chiffres

- En 1996, l'année du démarrage, 4 enfants ont été opérés a Chennai.
- En 2005, neuf ans apres, 20 opérations ont été réalisées dans l'année.
- En aout 2006, 147 enfants avaient été opérés depuis le début du projet. 110 enfants marchent désormais sans canne. 1 opération a échoué. 272 enfants étaient sur la liste d'attente.
- En 2009, étant donné la disparition de cette maladie dans le district de Manamadurai, seuls 2 ou 3 enfants sont pris en charge en vu d'une opération chirurgicale.

II. L'école : Un projet visionnaire

Haut de page

Depuis 2004, une école a été construite dans le centre (High School). Cette belle école accueille les enfants du centre polio, ainsi que des enfants des villages voisins.
 

 

En 2006, il y avait 112 éleves encadrés par 6 maîtresses et 5 niveaux de classes (6th - 10th). Les classes sont volontairement limitées a 30 enfants afin de préserver la qualité de l'enseignement. L'école peut accueillir jusqu'a 200 enfants.


L'école bénéficie aujourd'hui d'un niveau excellent, elle a été élue en 2006 meilleure école du district, avec 100% de résultats aux examens. Elle attire beaucoup de demande d'inscription de la part des familles riches et pauvres. Le mélange des enfants de famille riches du district, attirés par la notoriété de l'école, et des jeunes handicapés issus de famille pauvres constitue une avancée extraordinaire dans les mentalités traditionnelles du district.


La construction des nouveaux bâtiments de l'école a été possible grâce au concours des étudiants français lors des chantiers d'été.