Lectures

"Pélerins des Frontières" Pierre Ceyrac. - Editions du Cerf  (11€)

 

Propos recueillis par Paul de Sinety

Préface par Maurice Joyeux, s.j.

 

Avec une énergie peu commune, le père Ceyrac se bat contre les injustices et pour la libération de l'homme, par-delà les frontières culturelles et religieuses. Il cherche le visage de Dieu à travers celui des plus démunis : intouchables, orphelins, victimes de la guerre et de la famine, amputés de l'amour.

À tous ceux-là Pierre Ceyrac dit que tout homme est aimé de Dieu et pardonné par lui. Enfin, il croit fermement qu'un jour, après le « travail d'enfantement » dans lequel notre monde vit aujourd-hui tous seront libérés, ceux qui sont rejetés comme ceux qui les rejettent.

 


"Tout ce qui n'est pas donné est perdu"- Père Ceyrac -  Editions Desclée de Brouwer (12€)

 

Propos recueillis par Paul de SINETY


"J'ai vécu une immense aventure. J'en suis très reconnaissant. J'ai rencontré des gens hors du commun, de très grands saints, comme mère Térésa, ou de très grands personnages, comme le Mahatma Gandhi. J'ai rencontré des gens de très grande stature jusqu'aux derniers petits, des gens de la rue, qui sont extraordinaires et dont on parle si peu. Mais ce sont eux qui font d'abord la texture de nos vies, qui en impriment le filigrane".

"Une vie pour les autres, l'aventure du Père Ceyrac" - Jérome Cordelier. editions Perrin

 

"Pierre Ceyrac, dit le Père Ceyrac était fondamentalement un homme d’action, ce n’était pas un penseur comme les théologiens par exemple qui ont un rayonnement beaucoup plus spirituel. Avant de partir en Inde, il n’avait jamais quitté sa Corrèze natale, et pourtant il a choisi d’être missionnaire dans la Compagnie de Jésus. En 1937, il embarque pour les Indes britanniques et sera ordonné prêtre à Kurseong. Il se met tout de suite au service des autres et son influence sera importante en Inde où il a construit des dispensaires et des orphelinats. Cependant, une des parties les plus trépidantes de sa vie sera son action à la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande où il accueillait au camp Site II entre autres, les milliers de réfugiés cambodgiens fuyant la folie du régime de Pol Pot.Sa spiritualité passait par l’action, et sa vocation était vraiment de venir en aide aux autres et il y a dévoué toute sa vie".

 

Jérôme Cordelier 

"Mes racines sont dans le ciel"  Père Ceyrac - Editions Presse de la Renaissance (10€)

 

Depuis 1936, le père Ceyrac aide les plus démunis en Inde. Il rend leur dignité à ceux qui croient l'avoir perdue, les aide à redevenir maître de leur destin, leur ouvre un chemin de liberté et de bonheur. À travers son expérience auprès des plus pauvres, il nous rappelle que nos racines sont dans le Ciel et nous lègue l’espoir qui l’habite, fruit d’une longue vie au contact des réfugiés, des parias, des enfants. Aujourd’hui, à 90 ans, il n’a pas terminé son combat.